Le Viêt-Nam

 

"Good Morning Vietnam !!!"

C'est à 8h du mat', le 8 août que nous franchissons la frontière sino-viet, nos vélos à la main et le coeur serré. Nostalgiques de quitter la Chine que nous avons tant aimé découvrir mais aussi émus d'observer des centaines de Vietnamiens avec leurs bicyclettes remplies de marchandises, se ruant vers la Chine dès l'ouverture de la frontière...

Notre première destination sera Sapa, petit village de montagne au nord-ouest du Vietnam, qui se cache dans une superbe vallée où résident de nombreuses minorités, dont l'ethnie Dao. A 40 km de Lao Cai (poste frontière), nous décidons de nous offrir une petite balade touristique en vélo dans un pays soi-disant peu vallonné. Grave erreur !!! Quarante kilomètres d'interminables montées sans plat, ni descentes. Au bout de 20km, la "voiture balai" a récupéré Magali, Vincent a voulu poursuivre, arrivant 2h30 plus tard, bien fatigué !!! Mais l'effort en valait la peine ! Des promenades au coeur de cette vallée nous ont permis d'admirer des paysages somptueux de rizières bordées de cours d'eaux et cachant de petits villages pittoresques (Cat Cat, Ta Phin). L'ethnie Yao cultive l'art de la broderie. C'est un régal de voir ces femmes vêtues de multiples pièces brodées avec beaucoup de raffinement.

Après 3 jours vécus dans le calme et une magnifique descente de 40km au milieu des rizières au coucher du soleil, nous prenons un train de nuit pour Hanoï. Alors que nous arrivons à 5h du matin dans cette capitale de 3 millions d'habitants, l'effervescence se fait déjà sentir. Bienvenue dans cette cité de lacs, d'avenues ombragées et de jardins publics verdoyants. Le centre constitue un véritable musée d'architecture, avec ses bâtiments ocres empreints de charme d'une ville française des années 30. Le négoce traditionnel se perpétue dans la vieille ville, témoin du riche héritage culturel de la cité. Partir à la découverte de ce dédale de rues est une expérience mémorable. Plus de 50 rues sont consacrées chacune à un type de produits traditionnellement vendus. Les célèbres "maisons tunnels" ont une façade étroite derrière laquelle se dissimulent de longues pièces. Leurs propriétaires réduisaient ainsi les taxes foncières calculées sur la largeur de la façade. En fin de journée la fatigue se fait sentir : le bruit incessant de la circulation et des klaxons est épuisant, le franchissement des rues , quant à lui, demande une grande concentration et une certaine technique pour éviter de se faire écraser. Le code de la route est inexistant, il faut par conséquent suivre le mouvement.

Au cours des siècles, Hanoï a souvent changé de nom. La ville fut nommée ainsi par l'empereur Tu Duc en 1831. En viet, cela signifie "Ville dans la courbe du fleuve". Durant la guerre du Vietnam, les bombardements américains ont détruit une partie de la cité, tuant des centaines de civils. Les traces de ce temps difficile ont maintenant disparu mais restent à jamais ancrées dans la mémoire de ce peuple. Certains récits de guerre relatés par des hommes furent touchants.

C'est un pays qui a souffert : diverses colonisations, deux guerres... et qui souffre encore. En effet, sa récente ouverture au monde et sa lente évolution ne profite pas à tout le monde. Aussi, on peut facilement comprendre (même si c'est parfois agaçant) que le touriste "paye le prix fort" car c'est une source unique de revenus pour beaucoup d'habitants, contrairement à la Chine.

Cependant, le Vietnam regorge de merveilles : la baie d'Ha Long en est une. Ha Long signifie " là où le dragon descend dans la mer". La légende veut que celui-ci ait vécu dans la montagne. Courant un jour vers la mer, il créa avec les battements de sa queue, les vallées et les crevasses de la région. Lorsqu'il plongea, les trous qu'il avait creusé s'emplirent d'eau, ne laissant que quelques terres émergées. Avec ses 3000 îles émergeants d'eaux vert-émeraude du golfe du Tonkin, la baie qui couvre 1500 km² est une splendeur qui a su conserver son authenticité sans devenir un "parc à touristes". Ses innombrables petites îles recèlent de plages et de grottes où il fait bon faire une halte. La baignade y est paisible... sauf pour Vincent qui a fait la connaissance d'une méduse , lui laissant un souvenir sur le pied. Nous resterons deux jours sur un bateau en compagnie de touristes sympas (même s'ils sont parisiens : coucou à Jane Birkin et Elie Semoun). Un véritable paradis au-delà de ce que l'on imaginait. Lors de cette excursion, nous avons davantage réalisé la chance que nous avions de pouvoir admirer de telles splendeurs et que depuis 2 mois, nous avions visité de nombreux sites inoubliables... Si l'on y rajoute le Mali en janvier dernier, il y a de quoi combler une bonne partie de nos rêves de voyageurs !!!

Maintenant, fini le "farniente" et place à notre sport favori : le vélo, pour poursuivre notre périple. Destination Danang où se situe l'orphelinat avec lequel nous avons rendez-vous. Distance: 763 km. Nous quittons le Nord pour le centre. Durant plusieurs jours, nous traversons le pays le long de la RN1 où le trafic est dense. L'imprudence de certains automobilistes rend le parcours parfois dangereux. Nous avons malheureusement assisté à plusieurs accidents. Mais c'est surtout la pollution sonore qui devient au fil des jours insupportables. Honte à nous mais on se prend parfois à vociférer quelques jurons à l'égard de routiers s'amusant à klaxonner à hauteur de nos oreilles. Vincent finira par mettre les boules Quiès et moi le walkman. Nous effectuons des étapes journalières de 60 à 140 km (lorsque la forme est là !!!). Nous avons fait escale à Ninh Binh, Tan Hoa, Vinh, Dong Hoi et sommes restés 3 jours à Hue pour profiter du calme et de la beauté qu'offrait cette ville.

Par tradition, Hue représente l'un des principaux centres culturel, religieux et d'enseignement du pays. Les somptueux tombeaux des empereurs N'Guyen, les belles pagodes et la "cite pourpre interdite" édifiés le long de la "rivière aux parfums" lui donnent une atmosphère de quiétude unique au Vietnam. Nous assisterons même à la messe du dimanche matin à la Cathédrale Notre Dame, rassemblant à ce jour 1600 fidèles. La cérémonie est sensiblement similaire à celles célébrées en France. Les chants sont mélodieux. Les femmes et les hommes sont séparés. Nous consacrerons une journée à la découverte des environs de Hue. A commencer par le petit village de Duong No, dont l'attrait réside dans la jolie et modeste maison traditionnelle en bois de Ho Chi Minh. Puis nous continuerons jusqu'à la plage de Thuan An qui s'ouvre sur un lagon, à la pointe d'une île longue et étroite. Une route pittoresque de 50 km dans un site préservé s'offre à nous. L'île est étroite. La route longe le lagon avec d'un côté la mer de Chine et de l'autre les maisons de pêcheurs. Elle croise plusieurs villages où trônent, le long des habitations, d'énormes jarres de Nioc Mam. De vastes jardins potagers s'étendent au travers d'une végétation riche et luxuriante. Ambiance tropicale où se mélangent palmiers, bananiers, bambous et autres arbres, rendant ainsi le paysage magique. Nous découvrons également des milliers de tombeaux et de temples familiaux à la fois spacieux, riches et colorés. L'objectif Danang est proche, seulement 100km. Cette dernière portion de route fut magnifique car elle longe la côte et franchit le col de Hai Van où "col des montagnes" avant de plonger sur la baie de Danang. Danang est la troisième ville du Vietnam mais est surtout synonyme pour ns de "petite action humanitaire" puisque c'est à la maison d'enfants des rues que nous avons rendez-vous pour apporter un peu de soutien à hauteur de nos moyens.

Cet orphelinat, parrainé par de nombreux organismes de divers pays, possède une véritable organisation ainsi qu'un personnel dirigeant et encadrant très compétent. Il accueille 150 enfants dans 5 familles différentes. Une famille est un foyer où vivent 30 enfants avec "un papa et une maman". Nous en avons visité trois et avons décidé de consacrer davantage de temps avec un seulement afin de mieux connaître les enfants. C'est à la fois touchant et merveilleux de voir évoluer ces enfants entre eux. Il semblerait que dès leur plus jeune âge, les termes solidarité, partage, autonomie soient intégrés. Ils sont vifs, curieux, studieux et débordent d'affection et de gentillesse. La famille arrive à recréer un climat sécurisant et chaleureux, indispensable pour ces enfants. Elle leur procure le confort nécessaire. Nous nous sommes rapidement rendus compte que leur besoin n'était pas matériel mais qu'ils étaient plutôt en demande d'attention. Leur consacrer du temps, s'intéresser à eux est le plus beau cadeau qu'on puisse leur faire... et en même temps se faire. C'est alors un sentiment fort qui naît en nous. Découvrir que l'on peut apporter quelques moments de bonheur en jouant simplement avec eux ou en les amenant à la plage est magnifique. Cela va au delà du sentiment d'utilité que chacun peut rechercher. Ce sont des relations humaines simples, saines et belles que l'on entretient plus facilement avec des enfants qu'avec des adultes. Notre séjour parmi eux aura duré 10 jours. C'est court mais bien assez long pour s'attacher à eux. L'orphelinat remercie les généreux donateurs. Merci de votre contribution qui sera utilisée a bon escient !

Nous avons également rencontré Mr Gauthier et Toan, directeurs de Cattie Asia (leader mondial du meuble en bois exotique). Ce sont des clients de Vincent qui nous ont offert leur hospitalité tout en nous faisant découvrir davantage le Vietnam et ses coutumes. Toan, belle femme vietnamienne pleine d'imagination et d'ingéniosité, nous a baladé, accompagnée de ses amis, chiner dans les environs de Danang où nous avons pu admirer le projet qu'elle mène depuis 3 ans. En effet, elle a entrepris la construction de maisons traditionnelles en bois sur 5 sites différents qui seront ouverts aux touristes d'ici 6 mois. Un véritable paradis !!! Nous n'avions jamais vu d'endroit aussi paisible. Une architecture splendide, une déco réalisée avec beaucoup de goût et un travail de paysagiste fabuleux où s'harmonisent statues, temples, ruisseaux, ponts en bois, fontaines... Le tout dans la quiétude de la campagne le long d'une rivière. Vous comprendrez mieux en regardant les photos.

Notre séjour au Vietnam s'achève le 2 Septembre, jour de la fête nationale. Pays émouvant. Gens riches dans leur coeur, sourire aux lèvres malgré une vie parfois bien difficile... Cela donne a réfléchir !!!

Une dernière pensée pour Claire, bénévole française au sein de l'association "Cap Vietnam", depuis de nombreuses années et qui consacre tout son temps et son énergie auprès des enfants. Un petit bout de femme qui a beaucoup de mérite. Bon courage et bonne continuation!!!

Nous partons à présent à la découverte du Laos pour de nouvelles aventures.

 

Région de Sapa :

Magali dans un bus couchette Passage de la frontière sino-vietnamienne en vélo Ethnie Mhong
               

              Les rizières de Sapa

     

Sapa, des rizières, de l'eau, des visages

     
    

C'est parti pour 40 kilomètres et 1000 mètres de dénivelé de descente      

     
 
Départ pour Hanoï  

 

Baie d'Halong (découverte en bateau) :

     
     
     
     
     
     

 

Trekking sur la baie d'Halong :

     
     

 

Visite de Tam coc en pirogue :

     
     
     
Les femmes rament avec les pieds !!!

 

        

Ils sont pas beaux, nos vélos !? On the road again...
        

Dans la maison de Ho-Chi-Minh :

     

Balade à vélo sur le littoral de Huê :

     
     

 

Huê by night

Tombeau Ming Mang dans la région de Huê :

     

Pagode aux alentours de Huê

Huê et sa cité interdite :

     
     
     
     
   

 

Arrivée à l'orphelinat de Danang Dans les locaux de CATTIE Asia
en compagnie d'Alain Gauthier
Entretien avec les dirigeants de l'orphelinat

Séance photos avec les enfants (photos prises par les enfants eux-mêmes) :

     
     
     
     
     
     
     

Après-midi crêpes avec les enfants :

     
     
     
     

Aux alentours de Danang...

Soirée en compagnie de Toan et d'Alain Gauthier à bord de leur bateau : le "Cat Tiên"
     
     
Visite des montagnes de marbre avec Mr Ran,
directeur de l'orphelinat de Danang
     
     
     
     
     
Les maisons traditionnelles de Toan dans un cadre
magnifique aux aloentours de Danang
     

Dernière soirée avec les enfants, le jour de la fête nationale :

     
     
     
     

Retour à la carte principale